AMELIORATION DES DROITS SEXUELS ET REPRODUCTIFS DE FEMMES DU TERRITOIRE DE TSHIKAPA : LE GOUVERNEUR DIEUDONNE PIEME PREND L’ENGAGEMENT D’APPUYER CE PROJET D’UNFPA

 

                            Accès aux droits sexuels et reproductifs des femmes et des filles dans les communautés affectées par les conflits, tel est l’intitulé d’un projet du Fond de Nations Unies pour la Population (UNFPA) qui sera exécuté six mois durant par L’ONG AEFID dans la zone de santé de kamonia dans le territoire de Tshikapa. Ce projet a été présenté ce vendredi 8 mai 2020 au gouvernorat du Kasaï, par Dr LEONIE MARINI et Pontien KATUKUMBANYI, respectivement, chef de bureau UNFPA Kasaï et coordonnateur de l’ONG AEFID. Projet qui compte prendre en charge de formations sanitaires pour l’élimination de fistule obstétricale chez plus de cent femmes de Kamonia et d’ailleurs et lutter contre les  violences basées sur le genre et violences sexuelles tout en assurant un accompagnement de victime sur le plan juridique.                           

                           Le Gouverneur du Kasaï a pris l’engagement de prendre en charge deux cas de femmes fistuleuses à ses propres frais et a, en même temps promis de mettre à la disposition des prestataires de ce projet deux ou trois avocats pour l’accompagnement juridique des victimes de violences. Dieudonné PIEME a, à l’occasion lancé un appel aux bonnes volontés pour appuyer ce projet.

Théo Démosthène KALUBI

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*