Luebo

Données géographiques

Le territoire de Luebo a été créé sur ordonnance N°99/AIMO du 27 septembre 1933. L’ordonnance N°21/64 du 04 Janvier 1968 fixe les limites du territoire de la manière suivante:

  • Au nord par la Lulua depuis son embouchure avec Lumpembe, celui-ci en amont jusqu’au port situé à 1 Km de son embouchure aboutissant à la route carrossable Luebo-Mweka, une droite joignant la source Tshitenge, ce dernier jusqu’à l’embouchure dans la rivière Lulua, de ce confluent jusqu’au confluent Ntumba Kamayoyo jusqu’à sa droite joignant cette source à celle de Tungongo, une droite relie cette source de Mpungu, de la Kakonde,de la Mingeshi et Lukaya, jusqu’à son embouchure dans le territoire de Demba, la Lombelo en aval jusqu’à son confluent avec Luatapa (Territoire de Demba et Territoire de Kazumba)
  • Au sud par la Kandimba jusqu’à sa source, une droite joignant cette source à celle de Luenge de la Kanjinga et de la Kabambaie (Territoire de Kamonia)
  • A l’est par la Lombelo, la Lulua en aval de l’embouchure jusqu’au confluent deTshimpashi, une ligne droite joignant celle-ci avec Dibanda vers le confluent de Kakulu, la Luebo en aval jusqu’à l’embouchure de la Lulua (Territoire de Mweka)
  • A l’ouest par la rivière Kasaï jusqu’à l’embouchure de la rivière Bavukila, cette dernière jusqu’à sa source joignant cette source jusqu’aux confluents des rivières Luebo et Kasaï en aval jusqu’à l’embouchure de la Lulua (Territoire d’Ilebo)

Latitude :

La latitude est située entre deux parallèles de 20° et 80° sur le méridien de 190° et 220° de longitude Est.

Climat :

Il a un climat de type soudanais, c’est-à-dire celui qui présente deux saisons qui sont la saison sèche humide qui commence au mois de juin jusqu’en septembre et la saison des pluies chaude qui va de septembre jusqu’en mai.

Sol :

Il est caractérisé par le sol du type argilo-sablonneux, très fertile et très riche en produits sous-sol tels que le diamant, l’or ainsi que le fer. Le diamant et l’or sont exploités artisanalement sauf le fer reste intact.

Relief :

Le relief de Luebo reste caractérisé par des plaines arborées, des plateaux, de fortes pentes, des galeries forestières et des forêts primaires.

Végétation :

Ce territoire est situé dans le prolongement de la forêt équatoriale et, il est dominé par la végétation empruntée des carrières (graviers).

Hydrographie :

Plusieurs cours d’eaux entourent et traversent le territoire de Luebo. Les plus importants sont:

  1. Kasaï
  2. Lulua
  3. Kaluebo
  4. Nsasayi
  5. Wedi
  6. Muaudi
  7. Minshangi
  8. Kabeya Mayi
  9. Mpupuyi
  10. Tshiapota
  11. Tshisenge
  12. Lumpende
  13. Kandelenge
  14. Lulengele
  15. Luenge
  16. Monge
  17. Kamakadi
  18. Lubi
  19. Bisanga
  20. Kabambaie
Particularités et richesses du territoire

Particularité physique:

Le territoire de Luebo est limitrophe à 5 autres territoires à savoir Ilebo, Mweka, Kamonia, Demba et Kazumba ainsi que la ville de Tshikapa le chef-lieu de la province. Il se retrouve au centre de la province du Kasaï, traversé par 20 cours d’eaux importants dont certains d’entre eux ont des biefs navigables et d’autres non navigables disposant des chutes très importantes.

Particularités sociologiques:

Il existe six tribus dans le territoire à savoir le lulua, le luba, l’otetela, le luntu, le kete ainsi que le kuba. Les lulua, luba, otetela et luntu sont du type patriarcat tandis que le kuba et le kete sont quant à eux du type matriarcat. Il est à noter que les ressortissants de Dekese habitent aussi ce territoire mais la plupart se trouve dans les forets, raison pour laquelle ils ne sont pas comptés parmi les autres. Ils sont aussi du type matriarcat.

Particularités économiques :

Ce territoire a des particularités économiques de part la fertilité de son sol ainsi que sa richesse en produits sous-sol tels que le diamant, l’or et le fer. Ces derniers sont exploités artisanalement tandis que le fer lui reste intact. Signalons que la route nationale N°20 passe dans le territoire bien que délabrée  ainsi que 2 aérodromes abandonnés. Deux grands ports permettant l’approvisionnement du territoire et l’évacuation des produits.

Données culturelles

Il existe plusieurs tribus dans le territoire de Luebo à savoir:

  1. Lulua
  2. Kuba
  3. Kete
  4. Luba
  5. Otetela
  6. Luntu
Langues parlées dans ce territoire
  1. Tshiluba
  2. Otetela
  3. Kete
  4. Dekese
  5. Lelé
  6. Binji
  7. Kuba
  8. Lingala
  9. Kikongo
  10. Swahili
Principales activités
  1. Agriculture
  2. Exploitation artisanale des minerais
  3. Petit et grand commerce
  4. Elevage
  5. Pêche

L’agriculture est la principale activité de la population. De vastes étendues de terre sont cultivées dans les quatres secteurs du territoire permettant à la cité de s’approvisionner en produits vivriers.

En dehors de l’agriculture se place l’exploitation artisanale des minerais. Le petit commerce est informel et est pratiqué par de petits opérateurs tandis que le grand commerce lui est formel et pratiqué par de grands opérateurs.

L’élevage est à bas niveau car le plus grand éleveur de gros bétails n’a que moins de 100 bêtes. La pêche également est à faible niveau malgré la multitude des cours d’eaux poissonneux. Nous retrouvons des espèces de poissons telles que les mpiodi, mongusu, mbutu, jilangwa, mbukubuku (poisson électrique), muimba, musonga, jibanga, kakunda, kashikanyoka, kungululu, tshijingijingi, jimona, ngolo, capitaine,…