Reddition à Tshikapa d’un chef milicien de KAMUINA NSAPU

Le chef coutumier Simon Mbawu Nkanka qui était à la tête d’un important groupe des miliciens Kamuina Nsapu s’est rendu ce lundi 27 mai 2019 aux autorités de la province du Kasaï, au centre du pays.

Simon Mbawu est le premier adepte du chef Kamuina Nsapu à avoir ouvert les hostilités dans le secteur de Tshikapa. En décembre 2016, il avait infligé de lourdes pertes à la police, tuant 17 policiers d’une section dépêchée par les autorités pour l’arrêter. Ses miliciens avaient même marché sur la ville de Tshikapa.

L’ex-chef milicien est arrivé dans la localité de Kasala, 12 km au nord de Tshikapa lundi soir en compagnie de 64 miliciens dont 3 enfants et une femme. Vêtu d’une chemise blanche, manches courtes, d’un pantalon Jean’s, babouche aux pieds, le chef milicien Mbawu a remis une arme de guerre neuve au gouverneur du Kasaï.

“Je vous remets cette arme en signe de cessation de la lutte armée”, a dit le chef Mbawu s’adressant au gouverneur du Kasaï Dieudonné Pieme Tutokot.

“Je vous souhaite la bienvenue parmi nous. Je promets de m’occuper de votre situation notamment votre prise en charge à la hauteur des capacités de la province. Le cas échéant je ferai rapport à ma hiérarchie. Je vous donne mission d’encourager ceux d’entre vous qui continuent à demeurer en brousse de sortir. Vous avez votre place parmi nous”, a déclaré le gouverneur du Kasaï.

Le meurtre de 17 policiers par la milice de M. Mbawu est contenu dans un rapport de l’ancien gouverneur du Kasaï Marc Manyanga présenté au forum pour la paix au Kasaï en septembre 2018.

Un lance-roquette, 5 armes AK 47 et trois bombes lacrymogènes ont été remises par les miliciens.

“Connaissant la capacité de ce chef milicien, les armes qu’il a rendues ne représentent même pas le un dixième de son arsenal. Je pense qu’il veut voir la bonne volonté des autorités avant de tout rendre”, explique cette source militaire qui conseille aux autorités la prudence.

Pour le moment, les miliciens sont cantonnés dans un site de Kamalenga dans la partie sud de Tshikapa.

http://www.kasai.cd/

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*